Rallies
(Archives)

Rallies
(Archives)

WOMEN at WAR, du 1er au 4 août 2019

 Aug. 1, 2019, 5:32 p.m. par francis
 Vu : 997 fois

  

Spécial US MARINE CORPS

 

Pour cette 12ème édition de « Women at War » le thème était : l’U.S. MARINE CORPS qui fut déployé principalement dans le Pacifique d’où la difficulté de trouver le matériel de ce Corps d’élite qui en plus avait ses propres sources d’approvisionnements pas toujours semblables à l’US ARMY. Ce fut le même problème avec les uniformes de nos Women. Notre secrétaire retourna ciel et terre pour réaliser un diorama Pacifique, avec sa ténacité et le coup de main de quelques comparses, le décor fut très bien réalisé. Philippe Piton et son équipe habillés en Marines donnaient de la vie à ce tableau.

 

Dès le jeudi en début d’après-midi, les premiers participants s’installaient sur le camp, les arrivées ne cessèrent point jusqu’au samedi. Quel travail pour le personnel de l’accueil et l’équipe chargée d’indiquer les emplacements attribués à chaque équipage, 305 véhicules et 680 personnes !

Vendredi, chacun améliore son campement en installant auvent, table, chaises et autres matériels pour trouver un minimum de confort, telle une douche de campagne. D’autres mettent en place leurs dioramas petits ou grands, mais avec le souci du détail et de l’authenticité des pièces exposées.

Les filles du club nous ont présenté un large échantillon de vêtements civils de la période 40-45, soit portés par elles-mêmes ou sur des mannequins sous tente. Une cuisine de campagne US avec son personnel fut opérationnelle tout le W-E en proposant des repas identiques à ceux fournis aux GI’s lors de la deuxième guerre. Un groupe expliquait le rôle des résistants belges lors du dernier conflit.

Le charroi, composé d’une grande diversité d’engins, les motos américaines Harley-Davidson, anglaises Triumph, Matchless, Royal Enfield, BSA, les jeep, Dodge, GMC, Diamond, Autocar, Fédéral, Ward LaFrance, Ford M8, Half-Track Weasel M29, deux rares véhicules : un Citroën Type 23 et un Morris-Commercial CS8 15cwt. Egalement présent cette année, un très rare châssis de GMC CCKW sa mécanique, qui fut en son temps découpée pour expliquer aux futurs mécaniciens de l’armée américaine le fonctionnement de cet engin, l’ensemble du véhicule est mis en mouvement à l’aide d’un petit moteur électrique.

 

Dès le vendredi, la bourse accueille ses premiers visiteurs et acheteurs, les chauffeurs découvrent ou redécouvrent le parcours tout-terrain, les reconstitueurs peaufinent leurs camps, d’autres s’adonnent aux joies de la mécanique sur le terrain pour remédier à l’une ou l’autre panne. Les heures défilent avec le va-et-vient des véhicules et des visiteurs dans le périmètre de la manifestation. Le soir se profile et l’animation augmente sous le chapiteau avec la préparation de la traditionnelle raclette organisée par les bénévoles du fort. A l’issue du repas, soirée DJ. En fin de journée une averse répandit une bonne pluie qui cloua au sol la poussière le jour suivant.

 

Samedi, la journée la plus active du W-E, ouverture de la bourse complète au niveau des vendeurs. Dès 10 heures, le lâcher des premiers véhicules sur le parcours dans la région avoisinante après vérification du fléchage par l’équipe préposée, les engins circuleront sur cet itinéraire toute la journée. Un nombreux publique envahit le site et vers 16 heures 30 assista au défilé de nos Women en d’innombrables tenues US suivies par les troupes à pied et d’un panel de véhicules militaires. Le restaurant situé à l’intérieur du fort attire de plus en plus de participants par ses prix démocratiques et sa grande spécialité « Le pavé de viande cuit sur pierre ». La soirée fut animée par le groupe « Mike Fantom and the Bob a-Tones » suivi d’un DJ.

Le dimanche matin, les premiers participants nous quittent car un long trajet les attend, et arrivent dans les fossés du fort une trentaine de Citroën Traction Avant qui passeront la journée sur le fort et découvriront notre parcours routier de la veille. En début d’après-midi un nouveau défilé clôturera cette 12ème édition du « Women at War ».

Cette manifestation ne peut être mise sur pied sans les nombreux bénévoles du fort pour toute l’infrastructure, les repas, les sanitaires, l’aménagement du site, et l’équipe du BMVT : André, Wallis, William, Fred, Sabine, Alice, Nicolas, Didier, Catherine, Shun, Jimmy, Julien, Richard, Jean-Claude, les deux Dominique et Alain, pour la partie véhicules militaires.

Nous attendons avec impatience la prochaine édition de « Women at War » et surtout le thème que notre secrétaire Wallis va trouver. A. OL.

PS : Si vous vous sentez une âme de bénévole, n’hésitez pas à nous rejoindre, de nouvelles idées et de nouveaux bras sont les bienvenus.