Rallies
(Archives)

Rallies
(Archives)

Le White Star Rally (Galmaarden, 20-21 août 2016)

 Aug. 16, 2016, 6:55 a.m. par ahdf
 Vu : 202 fois

 

Le vendredi 19 août, arrivée au « Camp Pajot » aménagé dans une vaste prairie de cette commune flamande. Le site est déjà bien encombré d'engins kaki frappés de l'étoile blanche, avec un très beau plateau de blindés. Je ne sais pas ce qui attire les collectionneurs en cet endroit perdu au milieu de l'Ardenne flamande, le Bosberg, mais nous allons bientôt le découvrir.

L'accueil est vraiment super ! Jean-Jacques, le président du club, est très attentif au bien-être de chacun et proclame sa désolation pour les mauvaises conditions climatiques ! Ce sera la seule chose qu'il ne pourra contrôler... En soirée, un BBQ est généreusement offert aux participants.

Le samedi, départ en convoi pour un galop d'essai. Les chars – un Sherman, un M18 Hellcat, un M5A1 Stuart et deux tracteurs d’artillerie chenillés Allis-Chalmers M4 partent en tête ; ici, les chenilles à patins métalliques ne sont pas bannies. Un splendide et très rare Autocar U-8144T à cabine tôlée, fraîchement restauré, enrichit l’intérêt du convoi. Les dieux sont avec nous : il ne pleut pas. Le BMVT est présent avec quelques blindés légers – Ford M8 et M20, scout car Daimler « Dingo », halftrack et scout car – ainsi que ses incontournables motards qui seront toujours présents aux endroits névralgiques pour assister ce beau convoi.

Suite à un incident technique de nature électrique, notre monture – un petit Dingo – est immobilisé ; l'équipe du BMVT improvise un atelier de réparation de campagne sous tente, ceci en démontant l'auvent qui nous sert de salle à manger et de cuisine. Malgré les soucis techniques et la pluie, l'ambiance sous cet abri est délirante ! Nos équipages ne semblent guère inquiets : la confiance en notre équipe de maintenance est totale et le Dingo reprend la route.

A notre retour, nous visitons le camp et découvrons quelques dioramas, dont un consacré au service médical qui mérite amplement l’admiration. Notre visite est interrompue par des tirs (à blanc ?) d'un canon anglais de 25 livres... Une belle et tonitruante démonstration d'artillerie, bientôt suivie d'autres animations, dont un show de voltige aérienne. La soirée est agréable, avec la remise de prix et les remerciements habituels ; une chanteuse nous offre un beau concert style WWII.

Dimanche 9h. « Gentlemen, start your engines up !”. La mise en route des moteurs de char ne laisse personne insensible. Le ciel est gris et si bas qu’un canard s’est pendu... Il a plu la nuit mais quelques éclaircies annoncent une belle journée.

Notre Dingo est maintenant HS et ne démarre plus... Damned ! La section blindée du BMVT, composée de plusieurs Ford M8 et M20, d'un half-track et d’un scout car, se regroupe et démarre. Malheureusement, nous n'avons plus le temps de réparer le petit scout car britannique (ce sera fait après notre retour at home). Une fois encore, nos motards nous escortent, secondés (?) par la police. En route vers de nouvelles aventures ! L’itinéraire plus long que celui de la veille mène le grand convoi (plus de 60 véhicules) jusqu’à l’arrêt de midi pour le repas. Puis les « libérateurs » se dirigent vers Enghien. La ville est pavoisée aux couleurs de la libération et un nombreux public nous attend. Une bataille de rue y est reconstituée avec, en finale, la victoire des Alliés (of course !). Une fanfare militaire de qualité défile, suivie des drapeaux.

Nous regagnons ensuite Galmaarden pour un dernier et bel accueil. C'est la fin de la manifestation du White Star, remarquablement bien organisée. Remercions les bénévoles qui ont travaillé à ce projet (good job !).

Retour au camp de base. Nous croisons un Diamond T M20 qui tracte sa remorque Rogers chargée d'une niveleuse Austin Western, bien connue des habitués. Repli du matos et des tentes qui sont enfin sèches. Nous sommes prêts pour la prochaine mission : Tanks in Town !

André WITMEUR

Photos © André Witmeur, Marcel Bourguignon, Alain Olivier et Roel Bryon