Rallies
(Archives)

Rallies
(Archives)

Tanks in Town 2017 (2-3 septembre)

 Sept. 17, 2017, 1:28 p.m. par ahdf
 Vu : 338 fois

 

Le M5A1 Stuart de la ville de Mons, conduit par Etienne Leveugle et "commandé" par Pierre Deghaye, effectue son entrée sur la Grand'Place. © Alain HENRY de FRAHAN

Pour sa 18ème édition, Tanks in Town aura une fois encore été couronné de succès. Tant le samedi au Bois Brûlé et au Grand Large (pour la manifestation amphibie) que le dimanche pour le convoi, les participants et le public auront passé des heures formidables, alliant devoir de mémoire et passion pour la mécanique WW2. Une idée de la participation qui a vu aligner plusieurs membres du BMVT ? 1 rarissime SturmGeschutz III F.8, 7 Sherman, 2 M18 Hellcat, 2 M5A1 Stuart (dont un détourellé pour utilisation comme transport de troupes dans une division néerlandaise de l'armée britannique), 1 M24 Chaffee, (hors blindés d'après-guerre), 1 char aéroporté M22 Locust, 1 tracteur d'artillerie Allis-Chalmers M4 HST, 1 chenillette Renault UE, 6 halftracks, 1 tracteur chenillé d'aérodrome Cletrac M3, 1 Scout Car White M3A1, 2 Ford M8, 1 Scammel Pioneer, des dizaines de véhicules à roues, 3 DUKW, 4 Ford GPA, 3 M29 Weasel et 1 M29C, 2 Diamond T 981 M20 avec remorque Rogers M9 porte-char, 25% d'entrées supplémentaires par rapport à 2016, pas un seul accident, pas une seule réclamation, aucun dégât (hormis la boîte de vitesses du M18 Hellcat de Charles Van Hoenacker qui a flanché dans la carrière de Ciply, le dimanche matin) : la concurrence exercée par les deux autres événements de ce week-end (Refuge B40  à Waudrez-Binche et "Le Pas-de-Calais libéré" à Souchez) n'aura eu qu'un impact limité, ce qui n'enlève rien aux regrets éprouvés devant ce télescopage d'événements, aucun des trois organisateurs n'allant modifier son calendrier. La participation du nouvellement créé War Heritage Institute - dont le Musée Royal de l'Armée est une composante essentielle - a marqué les esprits : son directeur, Michel Jaupart, est très orienté relations publiques, ce qui comble de plaisir les collectionneurs autant que les contribuables !

La bourse de militaria, animée par Yves et Christine Lejeune (Jeep Mons), a vu un moins grand nombre d'exposants mais, malgré sa délocalisation vers le Grand Large, la satifaction des premiers intéressés était finalement dominante. Le fait qu'elle puisse se dérouler librement à ce nouvel emplacement excentré mais bien plus vaste et sécurisé, le samedi mais aussi le dimanche et, pourquoi pas?, dès le vendredi, conduit le Royal Mons Auto Moto Club à renouveler cette organisation.

Le samedi matin, parallèlement aux activités "chars" organisées au lieu-dit Bois-Brûlé, une cérémonie officielle s'est déroulée à l'hôtel de ville de Mons pour honorer un vétéran américain qui vit à Binche : Isaac Curtis Philips est un vétéran du 22ème Rgt d'Infanterie, 1er Bataillon, Cie D. Après avoir débarqué avec la deuxième vague à Utah Beach, le 6 juin 1944, il a participé à l'opération Cobra. Après avoir combattu en France puis en Belgique, il a été blessé sur la Ligne Siegfried.

L'après-midi, toujours sous la baguette de Jean-Marc Devos, l'opération amphibie organisée au Grand Large a vu la mise à l'eau de trois GMC DUKW et quatre Ford GPA, dont les deux de Freddy Delaunoit et celle de Jean Ziger. La foule s'est une fois encore bousculée pour embarquer dans les engins et découvrir leurs aptitudes passionnantes. Aucun incident à signaler.

Le dimanche matin, comme d'habitude, deux convois ont été formés, l'un pour les blindés (chenillés et semi-chenillés), l'autre pour les véhicules à roues non-blindés. Ils se sont rejoints à Cuesmes puis à Nouvelles, les chars empruntant l'itinéraire mythique de l'ancienne carrière transformée en jungle à Ciply, avant le rassemblement général sur le champ situé près de Mesvin. Là, une évocation de combat impliquant aussi des reconstitueurs avec uniformes et véhicules allemands a attiré la foule. Et les Américains ont de nouveau gagné !  Parmi les invités du RMAMC ayant pris place sur des chars se trouvait une fois encore le SACEUR (Supreme Allied Commander - Europe), le général Curtis "Mike" Scaparrotti. Détail amusant: alors que bien des collectionneurs arborent des grades de loin supérieurs à ceux qu'ils portaient lors de leur service militaire ou dans l'armée d'active, SACEUR, lui, en tant qu'ancien de la 82ème Airborne, avait délaissé ses quatre étoiles pour l'aigle de colonel sur sa tenue de parachutiste WW2. Il était accompagné de son chef d'état-major (Meredith), un "authentique" colonel de la 82ème Airborne également en tenue d'époque. D'autres colonels américains figuraient aussi dans le panel. Les agents américains chargés d'assurer la sécurité de SACEUR et son entourage étaient un peu inquiets devant cet environnement où les rafales et coups à blanc fusaient de divers écôtés...

Le Hetzer de Jean Weiler était absent: à cause d'une nouvelle loi qui prévoit la confiscation de tout engin armé d'un canon non démilitarisé selon les critères belges, confiscation assortie d'une amende impressionnante, Jean avait prudemment renoncé à aligner son chasseur de char. Quand la bêtise humaine et l'ignorance président à la conception de lois inopportunes, que faire ? Il est vrai que l'on constate tant de braquages et attaques terroristes avec des chars WW2, des halftracks armés de .50 sur affût quadruple, des GIs armés de Thompson et des Landsers armés de Mauser 98K que le législateur se devait de réagir, n'est-ce pas ?!  Le lobbying des collectionneurs auprès des instances nationales et européennes est indispensable pour freiner les ardeurs grotesques des législateurs entraînés sur la pente du délire le plus grotesque et le plus nuisible au devoir de mémoire.

Après le grand déploiement à Mesvin, le convoi a emprunté l'itinéraire classique suivi le soir du 2 septembre 1944 par le 83ème Rgt de Reconnaissance de la 3ème DB américaine pour entrer dans Mons, M5A1 Stuart "Fish 'n Chips" en tête, celui-là même qui entre toujours le premier sur la Grand'Place de la ville, en tête du défilé. Allez, on remet ça l'an prochain !

Alain HENRY de FRAHAN

Photos © de l'auteur, sauf mention contraire de Gil Dupuis, Benjamin Masson, MPA, Dominique Timmermans, Penny N Andy Soldo.

Vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=2JWB6dN4XBc&feature=youtu.be