Rallies
(Archives)

Rallies
(Archives)

Red Belgian Express pour "Les libertés retrouvées" à Donchery (16-18 septembre 2016)

 Sept. 16, 2016, 7:24 a.m. par ahdf
 Vu : 213 fois

 

Sur l'invitation de nos amis du club Ardenne 44, cette année, une imposante délégation du BMVT s'est rendue à la manifestation organisée par nos homologues français, un club actif et réputé pour ses organisations bien menées par Philippe Jowyk, son président dynamique et toujours disponible.

Après plusieurs appels aux membres, sur une idée de William Witmeur, il fut décidé de contacter les proprios de camions (Chevrolet, GMC) et très gros camions (Autocar, Federal, International, Mack et Diamond T) afin de leur soumettre un projet original : créer un convoi composé uniquement de poids lourds militaires américains WWII. Le pari n'était pas gagné d'avance : la distance (environ 250 km rien que pour l’aller) à travers les Ardennes belges et françaises constituait un élément dissuasif lorsqu’on pense à la consommation d’essence 95 de ces engins kaki qui se situe entre 40 et 100 l/100 km !

Après quelques jours, nous avons réuni une belle bande d'amateurs wallons et flamands, tous très excités par ce projet d'un super convoi belge qui serait composé de nombreux heavies. Certains, au volant des six Diamond T M20 avec remorque Rogers M9, ont roulé pendant douze heures pour atteindre Donchery !

De notre côté, la route a été avalée sans problèmes. Quel délice que de voir ce long ruban de camions parcourir les routes en lacets des Ardennes ! Parfois, la progression du convoi fut très ralentie par des routes pentues. Certains attelages (camions + remorques) pesaient allègrement 15 tonnes et davantage... Les Diamond T montaient en vitesses courtes, à 10 miles/heure ! Après quelques arrêts techniques et six heures de route pour parcourir les 250 km, nous sommes arrivés « discrètement » à Donchery, au camp d’Ardennes 44, sous les regards stupéfaits des spectateurs. Notre « Red Belgian Express » a fait sensation ! Sur place, il y avait déjà de nombreux véhicules lourds, majoritairement venus de Belgique. Les trois plus grands clubs belges – BMVT, 101ème Airborne/326e Engineers et Patton drivers – étaient bien représentés, affichant bien haut notre devise nationale : l'union fait la force !

Le samedi matin, grand départ de tous les participants ! Nous avons formé un impressionnant convoi qui a emprunté des routes de campagne et forestières, encore embrumées. Nous avons traversé quelques beaux villages fleuris ou l'accueil était toujours chaleureux. Vers midi, nous sommes arrivés à Charleville-Mézières où un repas nous a été offert à la mairie.

Ensuite, retour à Donchery pour la mise à l'eau des amphibies, un autre grand moment de cette manifestation. Une nuée de DUKW, Schwimmwagen, Ford GPA et M29C Weasel ont « envahi » le grand étang sous les regards ébahis des spectateurs. Les gars d'Ardenne 44 ont fait fort ! Ils avaient aménagé un ponton sur des barques US d'époque propulsées à la rame par des GI's et y ont embarqué une jeep pour la traversée de l’étang... Fantastique spectacle, suivi aussitôt d'un autre : le chargement de la même jeep dans un DUKW, comme à l’époque ! La foule manifestait bruyamment son enthousiasme. Soulignons que la police et les pompiers veillaient à la sécurité de nos activités aquatiques.

De retour à la base, traditionnel apéro, repas, remise des prix et soirée se sont succédé dans le chapiteau.

Le lendemain matin fut plus calme. Après le petit déjeuner, un dernier itinéraire nous a été proposé avant le défilé organisé pour commémorer la libération de Donchery, un véritable show où tous les habitants allaient être impliqués comme acteurs de cet évènement fabuleux ! Même les cloches de l'église allaient sonner pour contribuer à ces moments inoubliables.

Le lundi, notre groupe s'est organisé afin de ne pas quitter les lieux trop tardivement, vu les 250 km à parcourir pour revenir au point de départ. Nous avons démarré en convoi vers 10 heures pour l’aventure du retour qui allait être un autre plaisir de ce weekend : rouler ensemble, avec une belle équipe de chauffeurs rodés à bien conduire et connaissant parfaitement leur machine. En ces moments magiques, vous ne pouvez éviter de penser aux milliers de GI 's, blancs ou afro-américains, qui parcouraient plus 500 km chaque jour au volant de ces camions entrés dans la légende. Un sentiment de profond respect nous a envahi. Thank you, boys !

Notre « Red Belgian Express » est arrivé en fin d'après-midi à destination, sans panne hormis une crevaison. Nous avons tous éprouvé un véritable bonheur au terme de cette initiative originale. Nous envisageons déjà une participation à un autre convoi du même genre en 2017. « Stay on the Ball ! » ( devise du Red Ball Express qui aligna plus de 7.000 camions).

André WITMEUR

Photos © Alain Olivier, Marcel Bourguignon, Panzer PattOlivier BerquetJeremy Stoquart, Frédéric Delaunoit, Vincent Ferrière, Mélanie Rousselle