Rallies
(Archives)

Rallies
(Archives)

Race to the Bridge Arnhem, Nederland septembre 2019

 Sept. 15, 2019, 9:11 p.m. par Francis-V
 Vu : 422 fois

" Opération Market Garden "

Enorme manifestation du souvenir, la ville d'Arnhem n'oublie pas les actes héroïques des troupes britanniques et polonaises pour la prise du pont " trop loin ". Dès le vendredi, les lieux sont envahis par un public principalement vêtu de vêtements de teinte amarante, couleur des bérets des paras britanniques, qui ici seront une fois encore les héros de la semaine. La ville est pavoisée de drapeaux et autres calicots, à la gloire de ces soldats qui ont livré ici des batailles qui ont marqué à jamais l'histoire de cette région.

Nous nous devions d'être sur place pour commémorer leurs actions, renseignements pris, seuls les véhicules WWII utilisés à l'époque par l'armée de sa majesté sont acceptés ! Well.

Nous formons donc un groupe de véhicules et d’équipages en tenues adéquates qui rejoindra bientôt un club hollandais (merci Serge) qui va gentiment nous assister pour les contacts, campement, logistique planning et défilé.

Arrivés sur le camp à deux pas d'un lieu historique, là même où les derniers paras réussirent à traverser le Rhin à la nage, dont de nombreux polonais appartenant à la 1ère brigade parachutiste indépendante du General Sosabowki. Un groupement de reconstitution polonais avait érigé un camp symbolique sur l'autre rive, nous les avons visités, l'accueil fut très chaleureux.

Dès le matin nous démarrons afin de visiter les lieux historiques. Notre convoi est composé de deux camions Morris Commercial, un C8/GS et un rare C8 " Portee " venu de France (VMH Angers) un Daimler " Dingo ", plusieurs jeeps et deux motos. Nous traversons la ville et nous nous rendons sur l'autre rive du Rhin où un groupement de reconstitution polonais a installé un camp symbolique en mémoire de leurs compatriotes, un accueil des plus chaleureux nous fut réservé, grands sourires, tasses de café et … des cornichons ? Ensuite, nous nous dirigeons vers le village voisin de Driel, autre lieu historique de la bataille et faisons un arrêt à l'église qui fut un hôpital.

Notre convoi d'un autre âge traversera à nouveau le Rhin sur un bac, en route vers la grande zone de largage restée inchangée à ce jour. Un grand droping y est prévu. Une douzaine d'avions(C130) nous survole depuis notre départ. Arrivés sur place nous sommes incorporés à un gigantesque convoi, environ 100 à 120 véhicules, composé de nombreuses " jeep para ", tous sont aux marquages britanniques. Soudains une moto de police précède un groupe de voitures civiles qui remonte notre colonne en attente, dans une limousine noire nous distinguons le prince Charles d'Angleterre, il nous fait des signes amicaux, tout en se rendant sur le proche site de parachutage, qui fut grandiose.

Notre convoi démarre, au bout du chemin sur le rondpoint des milliers de spectateurs nous acclament ! Cette foule dense sera présente sur une dizaine de kilomètres, jusqu’à la ville d'Arnhem, là où tout est drapé de couleur amarante. Ce fut une expérience unique pour notre groupe, quel accueil ! Les hollandais n'oublient pas l'opération " Market Garden " et le sacrifice des troupes aéroportées. De retour au bivouac, nos amis hollandais avaient préparé un copieux BBQ. Une soirée agréable où chacun échange ses impressions et fait des rencontres intéressantes. Le lendemain, au programme : visite d'un musée privé très intéressant présentant de nombreuses reliques de la bataille, puis nous terminerons par une halte au beau et émouvant cimetière d’Oosterbeek. Notre séjour se termine et déjà se profile le retour. Ce site historique, trop discret, mérite une visite. Que de souvenirs, ce peuple hollandais est digne et surtout très reconnaissant, ici le devoir de mémoire a un véritable sens ! A.W.

PS : Parallèlement, un autre grand convoi du souvenir prenait la route, " la Hell's Highway ", au départ de Léopoldsburg (B) en direction de Nimègue (NL).