Rallies
(Archives)

Rallies
(Archives)

"NUTS !" Bastogne 2013 (14-15 décembre)

 Dec. 15, 2013, 9:55 a.m. par ahdf
 Vu : 35 fois

 

 

Le week-end des 14 et 15 décembre, Bastogne a vécu sa commémoration annuelle de l’Offensive des Ardennes.

 

Cette année, les  collectionneurs qui sont se déplacés sur ces lieux historiques afin de commémorer le 69ème anniversaire des évènements tragiques de l'hiver 1944 ont été moins nombreux que l’an dernier, édition « de transition » oblige. Notre PC habituel a néanmoins accueilli plus de 70 participants.

 

Nous déplorons le manque de coordination qui a affecté l’organisation de cet évènement commémoratif pourtant si emblématique : quelques clubs ont évolué autour de Bastogne, tels des électrons libres ; aucun élément fédérateur n’a joué et pas un seul club ne désire jouer ce rôle. Ceci n’est pas sans effet : par décision d’une autorité publique, les collectionneurs étaient supposés savoir – par quel miracle de communication proactive inexistante ? – que tout participant avec son véhicule militaire ancien devait être porteur d'une autorisation de circuler sur le territoire de la commune de Bastogne. Ah, mais comment  le savoir et où retirer cette autorisation personnelle ? Eh bien, en consultant l'info sur le site internet de la ville de  Bastogne ! Il fallait trouver cette info par soi-même et d’initiative car aucune démarche n’avait été accomplie à l’égard des principaux clubs habituels, pourtant connus des autorités compétentes depuis des années. Et tant pis pour les personnes n’ayant pas de connexion à Internet ou peu à l'aise avec son utilisation (il y en a). Même les participants étrangers à bord de leurs véhicules militaires de collection devaient remplir un formulaire de participation officiel et le renvoyer impérativement à l'administration communale de Bastogne. Cette dernière prétendait être la seule instance officielle organisatrice de l'évènement et du défilé du dimanche. Ah bon ? Chers amis collectionneurs de véhicules militaires, notez bien cette exigence pour le futur !

 

Cette année encore, un lieu incontournable fut la caserne de Bastogne (officiellement désignée « Centre d’Interprétation de la 2ème Guerre mondiale » dépendant du Musée Royal de l’Armée) qui méritait vraiment un long détour. C’est là que sont entreposés - et, pour certains, splendidement restaurés - les véhicules WW2 du MRA, en état de rouler ou non. Au sous-sol d’un bâtiment proche du parade ground se trouve l'authentique PC du général américain MacAuliffe, finement reconstitué. Au rez-de-chaussée, les milliers de visiteurs ont pu admirer notamment une exposition de modèles réduits, un hôpital de campagne US 1944-45 absolument complet, reconstitué dans un décor d'école des années 1940 époustouflant de vérité, et une superbe exposition de matériel et mannequins en uniforme US et allemand provenant de la collection de Laurent Leriche. Un autre bâtiment abritait l’habituelle petite bourse d'échange.

 

Dans ce lieu, tous les véhicules militaires de collection étaient les bienvenus, sans aucune formalité, bénéficiant même d’un accès gratuit au parking prévu pour les accueillir non loin des chars du Musée Royal de l’Armée exposés pour la circonstance et effectuant une démonstration dynamique toutes les deux heures (l’atelier de restauration est une vraie merveille !). Tout ce matériel fut très apprécié. Excellente initiative de ces organisateurs qui, eux au moins, soyons-en certains, installent avec intelligence les réels jalons du futur de  cette commémoration de l'Offensive des Ardennes.

 

Quelques jeunes courageux membres du BMVT se sont aventurés à passer le week-end en des lieux historiques du côté de Recogne, en plein bois, recréant les conditions de vie des GI's  dans les foxholes (trous d’homme). Brrr !.D'autres clubs (par exemple les Patton Drivers) se sont chargés de restaurer un canon de 105 mm qu’ils ont amené par la route, tracté par un GMC ; cet ensemble a servi à reconstituer une batterie d'artillerie US en campagne. Superbe initiative ! N'oublions pas tous les gars du BMVT venus avec un beau charroi de Jeep, Dodge, GMC, Scout Car et Harley. Signalons que, comme chaque année, Recogne (cél!èbre pour sa femer des bisons et son cimetière militaire allemand) accueillait la reconstitution statique US de la Duty First, tandis que Cobru était le théâtre de la reconstitution allemande.

 

Cette année, la neige fut la grande absente de ce week-end hivernal, au même titre qu’un accueil adéquat des autorités communales vis-à-vis des collectionneurs (hormis les services de police, fort aimables) : les collectionneurs ne semblent pas vraiment les bienvenus dans la « cité des noix », sauf pour les commerçants. Et Alain Henry de Frahan tient à signaler la grossièreté proverbiale d’un RSM (adjudant-major) ayant étonnamment perdu tout self-control et toute politesse élémentaire à l’égard du public avant une cérémonie sur la place McAuliffe, public choqué d’être repoussé à grands coups de gueule totalement déplacés de la part d’un militaire n’ayant aucune autorité sur les civils ; un sous-officier affichant une telle perte de sang-froid en condition de petit stress représenterait un réel danger pour ses propres hommes en circonstances de combat, danger contre lequel l’histoire a rapporté comment des subordonnés le supprimaient parfois à titre préventif…

 

Souvenons-nous de tout cela pour décembre 2014 !

 

André WITMEUR

 

Photos (copyright) : Alain Henry de Frahan, Fabrice Remy, Marcel Bourguignon, Alain et Dominique Olivier, Nick Vannisten et Patton Drivers.