Rallies
(Archives)

Rallies
(Archives)

Normandie 2019 75ème anniversaire du débarquement

 June 2, 2019, 7:02 a.m. par francis
 Vu : 1059 fois

Désormais cette réunion du souvenir est devenue un grand classique dans le calendrier des manifestations incontournables. 262 collectionneurs du BMVT étaient présents sur cette terre de Normandie, site historique, grand lieu de mémoire. Un programme chargé s'offrait aux participants qui ne laissait que peu de place à l'apathie.

Quelques facteurs sont essentiels, sinon indispensables à la réussite d'une manifestation, un seul critère reste incontrôlable, le climat. Quelques mois plus tôt, le comité du BMVT avait effectué des recherches dans la région afin de découvrir un site correspondant à nos critères : confort, espace et centralisé.

 

Après avoir sélectionné le camping idéal, " le Fanal " à Isigny-sur-Mer, la machine du BMVT pilotée par notre secrétaire Wallis, se met en marche, réservation et versement d'acompte, établissement des bulletins de participation et le gros boulot de répartition des participants et des véhicules sur le terrain…

Dès la publication de notre " BMVT news " un déferlement de demandes afflue. Les véhicules et les troupes du BMVT allaient envahir pacifiquement cette paisible commune de Normandie.

Nos membres ont déplacé plus de cent véhicules WWII. Les emplacements attribués furent partagés in-extremis avec le club français MVCG, ce dernier n'ayant pas de site disponible.

 

Ce samedi 2 juin, nous arrivons sur place afin d'y installer notre bureau d'accueil et le shop du club. Sous un soleil intense, déjà quelques-uns nous attendent aux abords du camping.

Le dimanche : ouverture officielle du camp du BMVT.

Plusieurs convois, partis la veille de Belgique arrivent et très vite les emplacements sont occupés. Notre ami canadien Ron se présente pilotant sa Harley WLC, elle fut chargée dans un avion quelques jours auparavant, à Vancouver et déchargée à Paris. Et pour faire simple, il se rendra d'abord en Belgique, puis en Hollande avant de se rendre en Normandie, par la route en chevauchant, imperturbable et souriant, son infatigable Harley Davidson de 1943.

Sur place, la politique du BMVT fut de laisser le choix à chacun, libre de se déplacer et visiter les sites historiques. Le club s'occupera d'organiser, avec succès, les soirées en proposant 2 projections de film en plein air, sur la bâche d'un camion GMC, une grande soirée d'accueil, sous le chapiteau du club. Un autre moment fort fut la réception des authentiques " Rosies " venues des USA, dans le restaurant du camping.

Dès le début de la semaine, le trafic routier s'intensifie fortement, nous croisons énormément de véhicules militaires de collection lors de nos différents déplacements. Toutes les nationalités sont représentées. Les collectionneurs venus de l'Est semblent plus nombreux cette année. Nous avons croisé quelques américains à bord de deux " Command Car ", plusieurs chars étaient également présents sur des sites spécifiques.

Dès le 5, les routes sont bloquées et les déplacements vers les zones historiques les plus sensibles sont impossibles. D'innombrables camps de reconstitution sont installés sur les 80 km de la côte. Une estimation rapide nous annonce la présence de plus 3000 véhicules militaires de collection.

Le 6 juin, sous un beau soleil, nous décidons de rester à notre base et ses environs immédiats. Nous découvrons le centre d'Isigny, avec son petit port, ses décorations évoquant bien-sûr le débarquement des américains sur les plages d'Omaha et d’Utah, situées non loin du bourg.

Ses petits restos et terrasses de café très sympas et pratiques, ici des prix abordables.

Non loin de notre camp de base quantités de commémorations ont lieu en présence des « grands » de ce monde. De nombreux avions ont survolé notre camp, dont une douzaine de légendaires Dakota.

Le 7 juin, le temps change et le vent souffle de façon très désagréable, ben oui, la mer n'est pas loin. La température restera stable, mais le ciel sera couvert pendant les quelques jours restants, n'empêchant nullement les évolutions de nos engins sur les routes de la liberté.

Le samedi, déjà les premiers départs, certains ont de longues routes à faire, Belgique, Hollande, Suisse, Autriche, Danemark, à bord de leurs machines historiques, frappées de l’étoile blanche.

Le dimanche nous fermons officiellement notre point d'accueil. Nous avons une dernière mission. Nous accompagnons Wallis sur la plage d'Omaha face au monument, une réunion des " Women at War " a lieu, relevée une fois encore par la présence des CINQ " Rosies " venues des USA.

Le survol de la patrouille de France traçant le ciel de fumigènes aux couleurs du drapeau français fut apprécié, bientôt suivi par un puissant quadrimoteur C130 américain portant les bandes d'invasion blanches et noires, survolant la célèbre plage, à basse altitude de façon inattendue, il s'éloignera avec un balancement des ailes très significatif.

Le déploiement d'un " Squad couleur " avec porte-drapeau américain, regard fixe et face à la mer, clôturera cet évènement très émouvant. Un bel hommage à ces Ladies.

Elles étaient nombreuses les jeunes filles et dames pour représenter les rosies, nurses et autres ayant participé au grand conflit. Elles furent parfois oubliées, mais certainement pas ce dimanche.

Ceux, qui ont connu la Normandie il y a quelques décennies, j'en fais partie, peuvent regretter le côté hypermédiatique de l'évènement actuel. Des lieux historiques ne sont plus le reflet de la réalité et sont aménagés pour un grand public, parfois peu connaisseur. Les musées sont devenus une industrie locale, seuls quelques-uns sont à sortir du lot. Les marchands locaux, producteurs de cidres et pommeaux et les autres boutiques à souvenirs de pacotilles ont fait des choux gras.

 

Remercions le comité du BMVT, en particulier Wallis, qui a géré cette organisation complexe pendant plusieurs mois. Pour cette grande aventure, il est évident que l'infrastructure administrative est très lourde. Sans ces bonnes volontés, travaillant dans l'ombre, rien n'aurait été possible. " Normandy 2019 " fut une belle réussite.

Enfin, nous félicitons tous les participants qui ont fait le grand déplacement et fait confiance au BMVT.

A.W.