Rallies
(Archives)

Rallies
(Archives)

Mayenne Liberty Festival (3 – 7 août 2014)

 Aug. 3, 2014, 6:01 a.m. par ahdf
 Vu : 812 fois

 

Suite à l’invitation de nos amis du club français Ardennes 1944, une petite délégation du BMVT est partie à Laval, en Mayenne, du 3 au 7 août, afin de participer aux commémorations du 70ème anniversaire de la libération du département. Nous nous y sommes rendus avec trois Harley-Davidson WLA afin d’assurer l’escorte du convoi.

Sur place, nous avons rejoint l’équipe d’Ardennes 1944 qui avait amené une belle panoplie de véhicules WW2 : Dodge WC56, Kübelwagen (http://nicokubel.blogspot.be/), scooter Cushman et l’impressionnant Pacific M26 d’Alexis.

Un programme chargé avait été concocté par Mayenne WW2, le club organisateur.

Le dimanche était destiné à l’installation du camp, ainsi qu’aux traditionnelles retrouvailles.

Le lundi, nous nous sommes rendus à Ernée où une cérémonie a eu lieu sur les lieux mêmes où une automitrailleuse M8 américaine a été détruite par un canon allemand. Il n’y eut qu’un seul survivant qui, grièvement blessé, fut transporté en ambulance par des résistants à travers les lignes allemandes jusqu’à l’hôpital de Laval. Le petit-fils de ce soldat est venu spécialement des Etats-Unis afin d’assister aux commémorations. Lors de la cérémonie, celui-ci a offert à la ville le drapeau américain qui était sur le cercueil de son grand-père lors de son enterrement aux USA quelques années après-guerre.

De retour au camp, certaines personnes ayant gagné à un jeu radiophonique ont eu l’occasion de faire un tour à bord du Pacific d’Alexis.

Le lundi soir, nous avons pu assister à l’arrivée des véhicules de Christian Dours :: Sherman M4A1, Stuart M3 et half-track M16

Le mardi matin, le camp était ouvert au public  pour la visite; un hôpital de campagne reconstitué par l’association HBT 44 œuvrait afin de soigner au mieux les faux blessés. Notons le réalisme plus que surprenant des grimages réalisés à base de latex.

Le mardi après-midi, un parcours de plus de 90 km aller-retour était organisé afin de rejoindre les cérémonies de la libération de la Ville de Mayenne. Nous nous y sommes rendus par les petits chemins ;  le Pacific d’Alexis (avec ses deux essieux arrières jumelés) empêchait tout dépassement ou croissement avec d’autres véhicules. Beaucoup d’entre nous furent impressionnés par la vitesse et l’agilité de ce tracteur blindé qui, en descente, sur le plat ou en montée, maintient son 35 mph (56 km/h) grâce à son formidable couple moteur, laissant loin derrière tout GMC bien réglé tentant de le rattraper en côte.

Le mardi soir, nos amis du VMH (colonne Leclerc) sont venus nous rejoindre avec leurs véhicules habituels : half-track, M8 , M20 , Scout Car, GMC…

Le mercredi, date anniversaire  la libération de Laval, fut dédié à un tour de la ville à bord de nos engins, ainsi qu’une exposition statique en centre-ville. Nous fûment accueillis très chaleureusement par la population locale ; plusieurs milliers de personnes étaient au rendez-vous. Les chanteuses des Optimistic Voices, venues de l’île de Jersey, ont donné un concert en plein centre-ville sur un kiosque qui s’y prêtait bien, le tout donnant une bonne ambiance années 40.

Le jeudi, nous sommes partis dès le matin pour une ballade d’environ 50 km ; nous avons été accueillis dans plusieurs communes. Tout au long de notre parcours, des centaines de personnes nous attendaient sur le bord des routes afin de voir passer la colonne kaki ; dans chaque ville et village traversé, les cloches des églises sonnaient notre arrivée. Nous sommes arrivés en fin d’après-midi à Château-Gontier où des milliers de personnes nous attendaient afin de commémorer les 70 ans de la libération. Une fois la cérémonie terminée, le temps moins agréable du rangement et du chargement des véhicules était arrivé. En plus des habituels pliages de tentes, une opération physique nous attendait : le déjumelage des essieux arrières du Pacific afin de le charger sur la semi-remorque (220 kg la roue !). Ensuite, nous avons tous pris la longue route du retour pour effectuer la maintenance de nos véhicules avant la prochaine sortie.

Le Mayenne Liberty Festival fut une vraie réussite ! Nous attendons impatiemment la prochaine édition en espérant pouvoir y aller plus nombreux.

Jeremy STOQUART

Photos © Astrid Lombard, Philippe Jowyk, Alexis Guillaume, Ville de Laval