Rallies
(Archives)

Rallies
(Archives)

LIbération de Nivelles (6 septembre 2014)

 Sept. 6, 2014, 6:14 a.m. par ahdf
 Vu : 207 fois

 

Le samedi 6 septembre, la cité avait choisi de coller le plus minutieusement possible à l’authenticité historique dans la manière de faire revivre sa libération, il y a 70 ans. La chance résidait dans l’existence de photos d’époque illustrant la déroute allemande et d’autres montrant l’entrée des Américains. L’Association historique de Nivelles a pris l’initiative de s’en inspirer pour chercher à rassembler assez de figurants et de véhicules correspondant à ceux des archives. Pour les Allemands, il a été fait appel au groupe emmené par François-Xavier Jordens, propriétaire de l’un des deux OT-810 (Sd.Kfz 251 Ausf. D) utilisés pour la reconstitution, et Daniel Van Boeckel qui allait assurer le commentaire à l’intention du public.

La Ford M8 qui est entrée à Nivelles le 5 septembre 1944 appartenait au 113th Mechanized Cavalry Group (Red Horse), pas au 82nd Reconnaissance Rgt de la 2nd AD comme on l'a longtemps pensé. Les éléments avancés de la 2nd AD ne seraient passés à Nivelles que le 6 septembre alors que la queue de la division était encore à Jemappes et à Boussu.

Parlant des véhicules, angle d’intérêt pour le BMVT, les organisateurs ont trouvé un (rare) camion Ford V3000 identique à celui que l’on voit sur les photos d’archives, ainsi que deux OT-810 : l’un appartient à François-Xavier Jordens et l’autre – que j’ai été invité à conduire – appartient à Hugo Jotard. Parmi les autres collectionneurs venus au volant de leurs véhicules américains se trouvaient plusieurs membres du BMVT (dont François et moi).

La reconstitution a commencé par le passage de véhicules et fantassins allemands, comme sur les photos d’archives. Ensuite, ce fut l’arrivée hésitante des Américains et, comme le 5 septembre 1944, le bourgmestre – Pierre Huart, en 2014 – est monté sur une Ford M8. Conformément à l’histoire, une figurante a répété la scène où l’on voit une dame offrir un drapeau belge à l’équipage d’un char. Le commentaire de Daniel Van Boeckel a permis à la foule de revivre l’événement avec gravité puis enthousiasme.

Nicolas ROBERT

Pour voir le film de l’événement : http://youtu.be/eaEUj34C9Jk