Rallies
(Archives)

Rallies
(Archives)

Libération de la Wallonie Picarde : le Colli-mateur en action (5-7 septembre 2014)

 Sept. 5, 2014, 6:11 a.m. par ahdf
 Vu : 218 fois

 

 

Du 5 au 7 septembre 2014, le club Colli-mateur - dont plusieurs responsables (Vivian Ghobert, Carl et Lucie Miclotte, Freddy et Frédéric Delaunoit, etc.) sont également membres du BMVT - a emmené près de 90 véhicules américains de la 2ème guerre mondiale sur un itinéraire conçu pour commémorer le 70ème anniversaire de la libératyion de la Wallonie Picarde, région qui jouxte la France.

 

Historiquement, c'est la 2ème Armée britannique du Général Dempsey qui devait libérer cette ville après le parachutage de la 1ère Armée aéroportée britannique sur l'axe Douai-Tournai (opération Lymnet-1), puis continuer sur Bruxelles, Gand et Anvers. Mais voilà... Emportée par l'élan de sa progression inattendue, l'armée américaine a brûlé la politesse aux Anglais : Eisenhower a annulé l'opération Lymnet-1, à la colère de Montgomery ("Mais que je n'aime pas ce garçon !", aurait dit Monsieur Bossemans...), et ordonné au Général Omar Bradley, commandant la 1ère Armée US, d'envoyer le Général Corlett, commandant le 19e Corps d'Armée US, exploiter sans délai la déroute allemande et prendre la ville. Ignorant cela, le bouillant Général Horrocks (30ème Corps britannique) attendait en vain les paras à la sortie de Douai, alors même que le 125ème Cavalry Squadron de la 30ème Division d'Infanterieb US puis le 82nd Armoured Reconnaissance Battalion de la 2nd Armored Division entraient à Tournai le soir du 2 septembre 1944, sans combat car le Détachement 48ter de l'Armée secrète (Résistance) avait déjà chassé les Allemands. Cela, c'était pour le rappel historique.

 

C'est l'activité la plus importante des trois jours du convoi que nous illustrons ici, à savoir l'entrée à Tournai, le samedi 6 septembre en fin de matinée, après avoir traversé Rongy puis Rumes. Le convoi a été accueilli par la population tournaisienne au coin du beffroi. Le commentaire était assuré une fois encore par l'auteur de ces lignes. Mis à part les véhicules, des collectionneurs avaient revêtu la salopette de l'Armée secrète pour évoquer l'action primordiale de la Résistance. Le club "Duty First" emmené par Serge Balleux assurait une évocation de 'infanterie américaine.La cérémonie était présidée par Rudi Demotte, bourgmestre de la ville et président de la Communauté Wallonie-Bruxelles (Communauté française). Hormis son discours et celui d'un représentant de l'ambassade de Grande-Bretagne, c'est celui du Major Peacock - prononcé dans un français méritoire - qui fut le plus émouvant : il a servi dans la 101ème Airborne et son le grand-père, qui combattait dans la 101ème Airborne en 1944-45, était également passé par Tournai.

 

Après la halte de midi, le convoi allait poursuivre vers Frasnes, Wodecq, Ellezelle et enfin Flobecq. Les organisateurs remercient chaleureusement leurs sponsors privés et publics !

 

Alain  HENRY de FRAHAN

Photos © Alain HENRY de FRAHAN. Photo de groupe du Colli-mateur en fin de reportage : Eric Daniel.