Rallies
(Archives)

Rallies
(Archives)

Libération Column North Du 30 août 2019 au 15 septembre,

 Sept. 15, 2019, 9:01 p.m. par Francis-V
 Vu : 279 fois

Du 30 août 2019 au 15 septembre, la Défense a organisé une commémoration de la libération de Bruxelles et de la Flandre. Une brigade mécanisée comportant un Etat-Major et 3 escadrons a parcouru un itinéraire historique au départ de Mons et conduisant à Leopoldsburg en passant par Enghien, Ath, Anderlecht, Bruxelles, Hal, Vilvoorde, Machelen, Breendonk, Turnhout, Antwerpen et Geel.

L’escadron A était composé d’une dizaine de véhicules militaires actuels tels que Piranhas, Lynx, Pandur et unimog « ISTAR ».

L’escadron B comptait une vingtaine de véhicules militaires anciens tirés des collections du WHI, nouveau nom du Musée de l’Armée. 4 Sherman et un Priest ont fait partie de la colonne, roulant sur la voie publique ou transportée par des semi-remorques spécialisés.

L’escadron C comptait quant à lui une douzaine de véhicules militaires appartenant à des collectionneurs privés, dont plusieurs membres du BMVT et un superbe équipage composé d’un Diamond T et d’une remorque Rodgers transportant un char M-24 Chaffee. L’escadron C comptait aussi dans ses rangs une ambulance Austin k2 venue de Suisse, quelques Fordson et autre Morris Commercial venus de Belgique et de Hollande, quelques jeeps et motos.

Sous une escorte attentive et efficace de 42 MP en moto et quelques combis du Groupe de Contrôle des Mouvements (MOVCON) la colonne de 7 km de long a parcouru sans encombre les routes suivies il y a 75 ans par les libérateurs Anglais, Canadiens, Polonais et Belges de la brigade Piron.

Cet évènement unique, largement couvert par les médias locaux, a remporté dans tous les villages traversés un énorme succès de foule, avec des rues pavoisées de drapeaux belges, des enfants enthousiastes, des anciens aux yeux pleins de larmes. Ce fut un convoi de l’émotion, tant pour les spectateurs émus que pour les participants.

Med. Col. (ret) D. Daubresse

PS : Notre membre, l'auteur de ces lignes, fut notre chef de convoi et le lien efficace avec la défense, organisatrice de ce convoi.