Rallies
(Archives)

Rallies
(Archives)

Le BMVT au rallye de Noyon (8-10 septembre 2017)

 Sept. 8, 2017, 5:08 p.m. par ahdf
 Vu : 212 fois

En 2013, sur l’insistance d’un ami, j’avais participé pour la première fois à cette organisation du « club Lib 44 » alors débutante. Et cette sortie à Noyon, non loin de Paris, m’avait laissé un bon souvenir.

Cela faisait déjà un moment qu’Alain Crappier, président du club et organisateur de cet événement, sollicitait le BMVT pour une participation de notre club à ce rallye. Alors on y est allés à quelques-uns, curieux de découvrir le camp de Lib 44 installé sur nouveau site. Comment l’organisation avait-elle évolué ? Constat : le camp est installé dans une ancienne et grande caserne de l’armée française dont les beaux bâtiments sont construits en pierre locale. Les principales infrastructures militaires ont été intelligemment converties en  bureaux et en pôles de travail loués à des entreprises civiles. Le tout est fort bien entretenu. L’organisateur a pu bénéficier des vastes terrains  ex-militaires pour y installer les participants et leur campement, ainsi que de l’ancien mess pour les repas et la soirée. Tous les éléments étaient rassemblés pour réaliser un grand évènement qui devient une classique dans la région.

L’accueil, dès le vendredi soir, était superbe. Merci encore, Alain ! Les campements se mettaient en place ; nous avions rendez-vous avec nos incontournables et habituels amis français. Nos tentes installées, nous avons érigé la tente de vie (là où nous allions prendre nos repas) en utilisant le canon du Sherman « Firefly » de David comme faîtière ; chic et original, non ? Cela donnait un petit côté « Kelly’s Heroes » (« De l’or pour les braves », en français).

Le samedi, une centaine de véhicules WWII – dont cinq Sherman et un tracteur d’artillerie International M5 – ont formé un convoi pour découvrir la région au fil d’un itinéraire bien tracé où les chauffeurs de Diamond T, DUKW, half-track, M8 et autres engins plus légers  se sont régalés. Retour à midi au camp. Dès 14h, tous les véhicules ont repris la route, toujours escortés par nos motards. Après quelques kilomètres, le convoi a marqué un petit arrêt apéro le long du Canal du Nord, près d’un petit port où étaient amarrées de vielles péniches. Un endroit vraiment bucolique. Ensuite, le convoi a pris la route du retour. Au camp, le souper fut suivi d’une superbe soirée musicale en live dans l’ancien mess de la caserne.

Le dimanche, nous avons achevé le week-end par un grand et spectaculaire défilé commémorant  la libération de Noyon. Dans la grand-rue, une foule compacte nous attendait, les cinq Sherman ouvrant la voie aux autres véhicules militaires jusqu’à la mairie pour un autre super accueil à la française. Merci, Monsieur le Maire !

Après cette finale en beauté, nous avons salué Alain Crappier et les copains. Il fallait bien retourner en Belgique... Un grand merci à nos amis français et à tous les organisateurs ! Cette sortie a bien évolué et bien grandi au fil des ans ; elle mérite  vraiment d’être plus connue. Là aussi, nous y retournerons !

William WITMEUR

Photos André Witmeur, Panzer Patt, Isabelle Buyse, Olivier Berquet, John Photography, J-M Caillard