Rallies
(Archives)

Rallies
(Archives)

Le BMVT au Flying Legends Airshow (Duxford, samedi 11 juillet 2015)

 July 11, 2015, 10:59 a.m. par ahdf
 Vu : 377 fois

 

© Alain HENRY de FRAHAN

Chaque année, le BMVT organise un voyage en car vers un ou plusieurs lieux de nature à captiver ses membres (pour commencer) et d'autres jusqu'à ce que la dernière place disponible ait été attribuée. Cette année, le choix s'est porté sur un retour au Flying Legends Airshow, le plus fabuleux meeting aérien d'Europe qui soit exclusivement réservé aux avions de la 2ème guerre mondiale. Cette manifestation qui attire des dizaines de milliers de spectateurs venus du monde entier se déroule à Duxford Airfield, l'aérodrome de l'Imperial War Museum situé au sud-ouest de Cambridge. Cet ancien aérodrome militaire était utilisé par la chasse britannique au début de la 2ème guerre, avant d'être mis à disposition de l'US Army Air Force à partir de 1942.

Parti de Liège le vendredi 10 juillet vers 23h, le car de 32 places embarque quelques participants supplémentaires au nord de Bruxelles avant de rejoindre Calais et de s'engouffrer dans un ferry de P&O. Traversée calme, sans perturbation par un U-Boot dont le KapitänLeutnant aurait ignoré que la guerre est finie... Débarquement à Douvres aux petites heures (avec un splendide lever de soleil et une température très douce) puis trajet sans encombre jusque Duxford, atteint un peu avant 9h, heure belge (8h, heure anglaise). Distribution des tickets d'entrée par Richard et la meute est lâchée ! Pour ceux qui n'ont encore jamais vu cet extraordinaire musée et l'incroyable alignement d'avions programmés pour le show aérien, l'émerveillement se mêle à l'incrédulité. C'est "too much" ! "Séquence émotion", aurait dit Nicolas Hulot dans son émission Ushuaïa... Pour les habitués, la passion reste de mise car, comme aux Galeries La Fayette, il y a toujours du neuf ! Les hangars d'époque sont parfois à moitié vides, les avions des collectionneurs privés qui y sont restaurés et entretenus se trouvant au bord du taxiway, alignés pour être admirés du public avant leur participation au show. Les chouettes stands commerciaux sont nombreux. Mentionnons en particulier celui des éditions françaises Paquet, dont la collection Cockpit est dirigée par Romain Hugault, le plus talentueux des dessinateurs aéronautiques (et propriétaire d'un superbe Piper L-4 Grasshopper), spécialisé dans les avions des deux guerres mondiales. Voyez par exemple l'un de ses North American P-51D Mustang ci-dessous ! Romain - entre autres - dédicaçait ses splendides bandes dessinées, dont le tome 1 "Burma Banshees" de la trilogie "Angel Wings" à laquelle l'auteur de ces lignes a le grand plaisir de contribuer sous diverses formes grâce à sa spécilisation dans le théâtre d'opérations CBI (China Burma India).

L'American Museum est en restauration complète ; le bâtiment mis à nu n'abrite plus qu'un B-52H Stratofortress et un B-29 Superfortress. Tous les autres avions sont exposés pour un an dans d'autres hangars. Le Land Warfare Museum - qui abrite véhicules, artillerie et une section consacrée à "la guerre oubliée" en Birmanie - revêt un intérêt particulier pour le BMVT.

A partir de 14h, le festival de moteurs à pistons commence. Symphonie inégalable pour les passionnés de puissantes mécaniques anciennes ! Avec onze Spitfire pour ouvrir le bal, l'organisateur - la Fighter Collection - fait fort ! Ensuite, les décollages, démonstrations admirablement conçues pour occuper au mieux le ciel et faire vibrer le public par des passages à très basse altitude, les atterrissages et passages au taxi sous le nez des spectateurs comblés s'enchaînent sans temps morts. Surfez sur Internet, dont Youtube, avec "Flying Legends Airshow 2015" comme mots clés pour voir ce qui nous fut donné d'admirer, en plus des quelques photos publiées ici, très pâle reflet de l'enchantement visuel et audio que nous avons vécu. Plusieurs grandes raretés étaient au programme, qu'il s'agisse d'un authentique Messerschmitt Me-109G-4 à moteur Daimler-Benz DB 605 (en plus de deux Buchon HA-1112, version espagnole du Me-109), des Curtiss H-75, le Bristol Blenheim Mk.V, un Morane MS 406, un Supermarine Seafire III (première apparition depuis 60 ans !), etc. La liste des merveilles est trop longue à dresser.

A 18h15, juste après l'impressionnant "balbo" (défilé final de tous les avions ayant participé au show), le car prend la route du retour. Et alors là, mes amis... Une explosion survenue à l'arrière secoue le car. Après s'être arrêté sur la bande d'urgence de l'autoroute, Jacky, notre chauffeur (et proprio du car), constate que le pneu intérieur à l'arrière-gauche a explosé, créant une déchirure de 60 cm et arrachant deux conduites qui contrôlent la suspension du car... La tentative de continuer à rouler momentanément doit être interrompue car une odeur de brûlé commence à envahir le car. Il faut réparer ! D'où l'intérêt exceptionnel de transporter le BMVT plutôt qu'un club de chasseurs de papillons : quelques-uns d'entre nous, mécaniciens compétents, donnent un précieux coup de main à Jacky. La police ne tarde pas à s'arrêter derrière le car et nous donnent 40 minutes pour réparer, faute de quoi ils ordonneront un dépannage. Défi relevé... et remporté ! Merci Jeremy, Stéphane, Julien "Sioux",... Cet incident (organisé exprès pour pimenter un peu le voyage, vous ne me croyez pas ?) nous aura fait perdre près d'une heure et demie au total mais nous parvenons néanmoins à prendre notre ferry de 23h15. Plus rien à signaler pour le retour jusque Bruxelles puis Liège.

Rendez-vous l'an prochain ! Si nous n'allons pas sur la Route Stilwell en Birmanie, nous pourrions envisager d'aller à Guadalcanal en mettant le car sur un DUKW ou, pourquoi pas, à El Alamein (on risque de croiser du monde en sens inverse sur la Méditerranée...).

Alain   HENRY de FRAHAN

Photos © Alain Henry de Frahan, Joël Vause, André Witmeur, Alain et Dominique Olivier, Claude Tytgat.

Sur Internet: https://vimeo.com/133440490