Rallies
(Archives)

Rallies
(Archives)

" Il était une fois le Pas-de-Calais libéré..." (Souchez, 31 août - 1er septembre 2013)

 Sept. 1, 2013, 7:54 a.m. par ahdf
 Vu : 218 fois

 

Diamond T M20 + M426 Eddy (M.Bourguignon) 

 

Cette année, la participation fut plutôt massive. En effet, les emplacements disponibles étaient tous occupés. Pourtant, les dimensions du terrain avaient encore été agrandies par rapport à 2012. D'après l'organisateur, plus de 500 véhicules militaires de collection étaient inscrits. Nous avons remarqué la présence de nombreux Anglais (plus de 80 véhicules avaient fait la traversée). Quelques collectionneurs belges (BMVT et 101e AB/326E), suisses et hollandais avaient également fait le déplacement. II s'agit sans aucun doute de la plus grande manifestation de VM sur le continent.

 

L'organisation s'améliore d'année en année : un grand parking est prévu pour les voitures afin d’éviter d'encombrer le camp avec des véhicules non nécessaires et inappropriés. Nous ne saurions que féliciter les initiateurs qui sont constamment à la recherche de la perfection et semblent infatigables. Remercions en particulier Jérôme Mignotte, le président du VMA  qui gère tout ce beau monde ; il est toujours disponible et d'une courtoise jamais prise en défaut.

 

Le camp des Belges… C'est ainsi que les « locaux »  présentent notre terrain ! Il était une fois encore bien garni et le matos lourd (half-tracks, Diamond T, International et autres heavies) était de la partie.

 

A notre arrivée, le vendredi matin, un soleil superbe chauffait l’atmosphère. Quelques-uns d’entre nous étaient sur place depuis le mardi ! Ce soleil nous accompagnera tout le week-end. Le camp était très bien organisé et un énorme chapiteau accueillait du matin au soir les participants pour y satisfaire les estomacs creux et les gosiers secs. Comme les années précédentes, une bourse d’échange – qui prend une belle ampleur – était déjà installée.

 

Le samedi matin, plusieurs convois étaient prévus, avec visites des villages de la région, toujours avides d'accueillir les « libérateurs » de façon courtoise, avec des musiques militaires et des rafraichissements gratuits. Chacun pouvait choisir entre des itinéraires couvrant une distance annoncée ; ce principe a eu du succès, surtout pour les propriétaires de gros engins et des chars, ce que nous pouvons aisément comprendre. Le retour au camp de ces convois est toujours fabuleux à observer : des centaines de spectateurs assistent à la rentrée des engins.

 

Le  dimanche fut consacré à  la classique parade dans le village de Souchez, à laquelle tous les véhicules prennent part. Ce désormais classique défilé de beaux matériels a clôturé  cette concentration de Souchez, la plus grande du genre en France.

 

André WITMEUR

 

Photos (copyright) : André Witmeur, Marcel Bourguignon.