Rallies
(Archives)

Rallies
(Archives)

De l'invasion à la libération (Douzy, 7 - 9 septembre 2012)

 Sept. 7, 2012, 4:23 p.m. par francis
 Vu : 665 fois

Mise en œuvre au départ d’un camping sur les bords d’un bel étang, cette édition 2012 fut un nouveau succès, avec une soixantaine de véhicules WWII présents sur le site. Nous regrettons que le MVCG France n’ait pas vraiment suivi l’un de ses membres actifs mais... les Belges, eux, sont venus nombreux ! Nous avons constaté la venue de beaux véhicules amphibies, à savoir deux Ford GPA et une VW 166 Schwimmwagen à l’œuvre sur le plan d’eau rendu accessible. Des VW 82 Kübelwagen complétaient le charroi d’outre-Rhin. Evidement, les engins militaires d’origines US étaient majoritaires, dont le superbe GMC DUKW (Duck) de Jeremy qui se baladera tout le week-end dans la forêt ardennaise, au grand étonnement de certains.

 

Dés le vendredi, les premiers participants s’installent sur le site, tous heureux de se retrouver.

 

Le samedi matin, le soleil brille. Nombreux sont les participants à se joindre au convoi escorté par les Harley sur un itinéraire historico-touristique de 80 km. La route empruntée est vraiment jolie. Entre deux forêts, nous découvrons une Ardenne française méconnue et de superbes villages fleuris ; certains sont inchangés depuis des décennies. Par contre, d’autres ont souffert des invasions et batailles. Un guide capte notre intérêt, lors d’arrêts réguliers, en nous racontant l’invasion de 1940 et les faits de résistance de l’armée française en ces lieux. Peu d’entre nous connaissent les combats sanglants livrés dans cette région. A midi, nous nous arrêtons sur le site d’un grand château en ruine ; la grande chapelle est transformée en restaurant pour nous accueillir. Après un bon repas dans ce lieu atypique, nous repartons à la découverte de la région. Quelques pannes classiques (vapor lock) sont dues à la chaleur. Un arrêt bistrot local égaie cet après-midi torride. C’est dans une belle ambiance décontractée que nous rentrons au camp de base d’Ardenne 44.

 

Une soirée nous attend avec un bar très bien garni (tenu également par des Belges…), mais pénalisé par une musique pour le moins désagréable. Aux manettes, un DJ que plus d’un trouvera… Hum ! No comment… Hormis ce choix contestable, nous passons un excellent moment. Pour l’anecdote, rappelons la présence d’un collectionneur ‘CHuisse’ : Patrice Lude a fait spécialement le déplacement ! En soirée il nous prépare une fondue… Ouais, les gars ! Il a amené le kit complet du « petit Suisse » (y compris les bougies entourant le caquelon) pour nous faire déguster la vraie fondue de son pays, arrosée avec le vrai vin du même endroit : un délice !

 

Après le petit déj’ du dimanche, en route pour la visite du musée de la dernière cartouche. Ensuite, un parcours en tout-terrain. Pas du gâteau ! Il se déroule sur un ancien terrain militaire. Au gré de chacun, on choisit un parcours simple ou compliqué .Un gars en Land Rover Discovery (!) se plante dans la boue jusqu’au-dessus de la calandre ; il faut le treuil d’une dépanneuse Diamond T 969 pour le sortir de son trou. Du beau spectacle ! Merci, Thierry... Après cet exploit, retour au camp, repas, « adieux zémus » et retour à la maison. Trop bon et trop court ! C’est certain, nous y serons l’année prochaine !

 

Un grand merci au club Ardenne 44 et à ses membres toujours bien sympas, avec son dévoué président Philippe Jowyck, pour l’accueil chaleureux et la belle organisation.

 

André WITMEUR

 

Photos : William Witmeur, Jeremy Stoquart, Hervé Bell-McMillan et Arnaud Misson.