Rallies
(Archives)

Rallies
(Archives)

BMVT Summer Rally & Women at war 6,7,8 aout 2021

 Aug. 8, 2021, 3:03 p.m. par ahdf
 Vu : 147 fois

Malgré les conditions "covidesques" que vous connaissez tous, tel le Phénix renaissant de ses cendres, le Belgian Military Vehicle Trust (BMVT) a une fois de plus réuni les intrépides collectionneurs de véhicules militaires alliés WWII sur cet ouvrage militaire historique qu’est le fort de Lantin. Construit en 1888 et remanié en 1914 puis 1940, ce fort faisait partie de la ceinture fortifiée de la ville de Liège. Actuellement, il est habilement restauré et entretenu par des bénévoles d'une association dynamique : les amis du fort de Lantin.

Notre 14ème réunion internationale a rassemblé 287 véhicules militaires alliés de collection WWII de tous gabarits côtoyant plus de 600 participants et reconstitueurs, tous heureux de se revoir après cette trop longue absence imposée.

Les premiers participants se présentent dès le jeudi 4 août, impatients de revivre des moments et une ambiance attendue depuis trop longtemps. Une bourse de militaria est organisée sur un nouveau site où quelques boursiers s'installent déjà avec joie et conviction.

L'incertitude endurée par les organisateurs s'efface rapidement : le vendredi déjà, un flot continu d'engins WWII envahit la périphérie du fort, provenant de Belgique, bien sûr, mais aussi d'Allemagne, des Pays-Bas, de France et du Grand-Duché de Luxembourg. Très vite, une vie normale reprend, celle d'avant le covid, et gagne les camps. De nombreuses retrouvailles scellent ces instants tant attendus.

Le programme du samedi, hormis d'autres activités, propose une présentation commentée des véhicules présents, alignés dans un grand défilé. Ce moment est toujours très attendu des habitués et ravit toujours les collectionneurs autant qu’il impressionne le nombreux public.

Cette année, les" lourds" comptent des Diamond T 968 cargo, un Diamond T 969A wrecker (dépanneuse) et son grand frère, un Ward la France M1A1.  Nous découvrons un superbe et rarissime Ford GTB, un GMC CCKW-353 750 gallons tanker (citerne), un tracteur de semi-remorque Chevrolet, ainsi que quelques blindés légers qui évolueront sur le terrain : des Ford M8 et M20, ainsi qu’un half-track et des tracteurs de semi-remorque Autocar U-7144 et un rare U-8144, sans oublier la présence d'un engin du génie U.S. : une pelleteuse Bucyrus Erié.

Pour certains propriétaires (félicitations à Luc, Aubry, André et Tom), c’est la première sortie après une remise en état ou une restauration totale de leurs engins. Des odeurs de peinture fraiche planaient aux alentours de leurs véhicules…

Quelques agiles chenillettes M29 Weasel et de nombreuses motos de toutes origines sillonnent le site, accompagnés par une nuée de Dodge de tous types, dont un rare demi-tonne et, bien sûr, les légendaires Jeep. De très belles reconstitutions sont mises en scène, rappelant le thème de cette année : US Ordnance. Près du coffre de tête du fort, à l'ombre d'un majestueux Diamond T cargo, un petit atelier de campagne pour maintenance et réparation de motos Harley-Davidson présente un bel échantillonnage de motos US de la 2ème guerre mondiale.

Un autre groupe d'U.S. Ordnance a installé un imposant atelier de campagne reproduisant fidèlement les détails du matériel d’époque.  Une belle équipe de mécanos s'active à côté des dépanneuses GMC set 7, Diamond T 969A wrecker et Ward la France, accompagnés par un GMC workshop (atelier). Nous admirons sans réserve non pas un mais deux [AHdF1] rarissimes GMC CCKW-353 General Purpose Shop en deux versions différentes, toutes bâches déployées et fidèlement restaurés, comprenant tout le petit outillage de bord d'époque : impressionnant ! Un vrai tour de force car cela représente des années de recherche. Tout le matériel électrique embarqué (tour, perceuse sur pied, compresseur et groupe électrogène) est d'origine, en état de marche, et opérationnel. C’est l'occasion rêvée pour Nicolas, l’un de nos jeunes membres, d'intervenir sur sa jeep Willys MB (voir son récit détaillé à la fin de ce reportage) : en effet, le châssis fatigué de son véhicule méritait d'être changé ! Ce gros travail est effectué intégralement sur le terrain, partiellement dans des conditions climatiques difficiles rappelant la vie quotidienne des GIs sur le terrain. Mais qu'importe ! Les mécanos de l'impossible – ceux de la 3rd Armored/3rd Ordnance Company du BMVT – ont réussi le pari de ce gros travail. Arrivée en roulant le vendredi, la Jeep repartira le dimanche avec son nouveau châssis.  Well done, boys!

Toujours présente et actives, Les "Women at War" ! Plus de 50 ladies ont répondu à l'appel, démontrant une fois encore que la gent féminine est également intéressée par le sujet. Nous rencontrons donc sur le site de Lantin des "Rosies" (ouvrières US pendant la guerre), des WAC (Women’s Army Corps), WASP (Women Airforce Service Pilot), des nurses (infirmières), des résistantes, et d'autres femmes en tenues civiles d'époque.  Un défilé nous fait découvrir une trentaine de dames portant différents types de tenues d'époque. Un commentaire détaillé accompagne leur défilé devant un public admiratif.

Le parcours tout terrain (soft mais… humide) spécialement conçu pour l'évolution des engins kaki, face au public, remporte toujours un vif succès. Nous y avons croisé, en pleine action, de nombreuses Jeep et d'autres engins plus lourds.

Rien n'arrête nos fantastiques machines d'une autre époque, ni leurs habiles chauffeurs. Pour les moins téméraires, un itinéraire "découvertes", bien fléché, a permis de parcourir cette région du beau pays de Hesbaye. De nombreux panneaux indicateurs guidaient les participants.

Les visiteurs n'ont pas boudé l'évènement : plus de 3.500 entrées ont été enregistrées !

Bien sûr, nous ne vous cachons pas que cette édition 2021 a été très compliquée à organiser. Nous sommes restés longtemps dans l'incertitude quant aux décisions définitives des autorités locales. Nous remercions le comité des Amis du fort de Lantin pour sa collaboration efficace, ceci malgré de nombreuses difficultés de dernière minute.

Après presque deux ans d'absence en raison de la pandémie de covid-19 (dont on n’est débarrassé !), cette première grande manifestation du genre est une belle réussite, très appréciée des participants et du public. Je tiens à remercier particulièrement tous les artisans de cette réussite. Je ne peux tous les nommer mais il se reconnaîtront. Sans vous, rien n’aurait pu être réalisé. Soyez fiers de vos efforts, et merci d'y avoir cru jusqu’à la dernière seconde.

Le Belgian Military Vehicle Trust (BMVT) prévoit de revenir au fort de Lantin en août 2022 !

André WITMEUR

 

V