rallyes
(Archives)

rallyes
(Archives)

78e anniversaire de l'Offensive des Ardennes (10-11 décembre 2022)

 Dec. 21, 2022, 11:43 a.m. par ahdf
 Vu : 1506 fois

Manhay, un festival pour reconstitutions et convois de véhicules WW2

Dès le matin du vendredi 9 décembre, l'arrivée des véhicules s'est intensifiée à proximité du superbe musée 1944 qui recueille toujours beaucoup de compliments justifiés. Nous nous sommes retrouvés avec une bonne soixantaine de véhicules pour la balade de l’après-midi. Le convoi était composé des habituelles Jeep, Dodge, GMC mais aussi d’un M29 Weasel et du Jagdpanzer 38(t) Hetzer (en fait un G13 ex-armée suisse) de Jean Weiler pour un shooting photo dans un passage à gué. Dès le retour à Manhay, le chapiteau a été pris d'assaut par les reconstitueurs et les chauffeurs pour se réchauffer. Après un repas bien mérité, les ''Manhattan Dolls'' (Arizona - USA) ont charmé les participants. Le groupe a été suivi d’une agréable surprise : un trio belge – les ''Tulepo Boys'' – a mis le feu au chapiteau dans une ambiance 50-60 jusque bien tard dans la nuit.

Le samedi dès 6h, les équipes se sont remises au travail pour l’accueil des nouveaux arrivants, le déjeuner, la bourse d’échange, etc.). Dès 9h, ouverture du site au public, prise d'assaut de la bourse et préparation du convoi qui, en principe, devait démarrer à 9h mais a été retardé, vu l'arrivée massive de véhicules, dont la colonne Notek avec plus de 30 véhicules : motos, side-car, Kübelwagen, Schwimmwagen, Kettenkrad, Opel Blitz, Hetzer, et une superbe copie d'obusier automoteur de 105mm Leichte Feldhaubitze 18 auf Fahrgestell Panzerkampfwagen II (SdKfz 124) "Wespe".  Le convoi prêt à partir frôle les 250 véhicules de toute sortes, bien encadré par les forces de l'ordre qui nous soutiennent efficacement. Heureusement car, car par moments, la colonne s’étire sur plus de 4km !

Sur le site, les préparations du show pyrotechnique et des dioramas s’achèvent : aid station dans l'église du village, cuisine U.S. et reconstitution de campements U.S. et allemand) – les organisateurs les remercient vivement pour la qualité de leur prestation – à temps pour le show de 13h30.

Un deuxième convoi est reparti sillonner la superbe région sous une météo froide mais clémente. Quel immense plaisir que de rouler dans nos véhicules d’époque à travers ces superbes paysages givrés mais baignés par le soleil !

A 15h, cérémonie officielle avec dépôt de fleurs au monument de Grand-Ménil dédié à deux divisions U.S. : la 75e d’Infanterie et à 3e Blindée. Vers 16h, retour du convoi et défilé des troupes à pied et des véhicules dans la rue principale de Manhay, sous les applaudissements du nombreux du public. Soirée musicale avec les Manhattan Dolls et un trio allemand entonnant des chansons WW2.

Le dimanche, le convoi est plus réduit : environ 150 véhicules. Le second show pyrotechnique est aussi percutant que le premier. On estime entre 12.000 et 15.000 le nombre de visiteurs pour le week-end !

La manifestation s’est achevée vers 16h. Le jour décline rapidement à ce moment de l’année, d’où la nécessité pour les chauffeurs de véhicules d’époque de ne plus tarder à prendre la route du retour, longue pour certains.

Les organisateurs remercient infiniment tous les participants et le public venu en masse pour cet événement devenu incontournable lorsqu’il s’agit de commémorer la terrible Offensive des Ardennes qui a fait tant de victimes militaires et civiles au cours de l’hiver éprouvant de 1944-1945.

Frédéric WINKIN (BMVT)

Photos de l'auteur et de participants publiées sur Facebook (Pierre Perreux, Marek Zbigniew Bracisiewicz,…)

Retour des Français dans les Ardennes

(après 2 années d'absence causée par le fichu Covid 19)

Nous étions 21 participants venus des quatre coins de la France, du vendredi 9 au lundi 11 décembre et nous étions basés dans un gîte à Recogne. Un tiers de notre équipe – la relève des jeunes - faisait son baptême en Ardenne. Pour eux, ce fut magique !

Notre périple s'est effectué à bord d’un half-track M3A1 de l'Escadron Historique et un scout car du VMH Anjou, avec Édouard Callerot comme organisateur. Nous étions là pour représenter la 4th Armored Division et le 25th Cavalry Regiment. Nous avons parcouru environ 250 km dans un froid glacial (jusqu'à -10°), à travers un brouillard givrant mais aussi sous le soleil, dans des décors recouverts d’un voile de neige et de givre. Magnifique pour les photos souvenirs en ambiance hiver 1944-45 !

Nous avons traîné nos guêtres en une série de lieux emblématiques de l’Offensive des Ardennes : La Gleize, Malmedy, Stoumont, Trois-Ponts, Manhay, Houffalize, Vaux-sur-Sûre, Bertogne, le Bois Jacques, le Mardasson, Bastogne... et, chaque fois que possible, sur des routes ou chemins secondaires. Nous avons visité le musée de La Gleize ainsi que le superbe 101st Airborne Museum situé dans l’ancien mess officier du 1er Régiment d’Artillerie (aujourd’hui dissous) situé rue de la gare, à Bastogne. Ce séjour nous a également permis de revoir les copains et les vieux amis, dont William Wimeur et Thomas de Paldemaer (BMVT). Le samedi, nous avons vécu une journée spéciale : Patrick nous a organisé un « battle tour » sur la contre-attaque du Kampfgruppe Peiper qui avait dû abandonner tous ses véhicules à La Gleize pour échapper discrètement à l’encerclement américain. Toujours aussi instructif et précis pour tous !

Rendez-vous est déjà pris pour le week-end Nuts 2023 !

Olivier BERQUET

Photos © de l’auteur (pas publiées dans l'ordre chronologique)

 

Que du bonheur à Bastogne Barracks !

Le World Heritage Institute (WHI) – dont fait partie le Musée Royal de l’Armée avec ses implantations à Bruxelles, Bastogne et Brasschaat (prévu pour être déménagé à Ypres) – a gâté ses quelque 4.300 visiteurs venus découvrir ou revoir les riches collections de l’institution et le remarquable travail de l’équipe militaire qui restaure, entretient et fait rouler les chars et autres véhicules de l’institution, patrimoine nationale belge. Pierre Muller, qui assume la direction de la collection des blindés du WHI à partir du 1er janvier 2023, mène « la baraque » avec doigté et compétence.

Le hangar récemment inauguré met en valeur des chars et véhicules semi-chenillés américains et allemands emblématiques de l’Offensive des Ardennes. Certains d’entre eux – que nous avons vus rouler (et parfois personnellement conduits) – y resteront exposés statiquement (snif !) mais d’autres, dont le Sherman Jumbo « First in Bastogne », seront encore mis en œuvre en diverses occasions.

Un deuxième hangar abrite deux alignements compacts de véhicules américains, britanniques, allemands et français de la 2e guerre, allant de la chenillette Renault UE (dont un exemplaire dans sa livrée Luftwaffe d’époque !) au Pacific M26 (un formidable engin à conduire en tout-terrain, croyez-moi !) en passant par un rarissime camion Opel en version radio, des chars, une multitude de blindés à roues, des tracteurs d’artillerie, des canons et obusiers, des camions, etc. Un régal pour collectionneurs !

Le troisième hangar, en contrebas, est occupé par l’atelier de l’équipe militaire belge, assistée par quelques volontaires enthousiastes, qui fait preuve d’un savoir-faire et d’une obstination remarquables dans la remise en état et le maintien en état de marche de chars américains, britanniques et allemands pour la plupart, certains ayant servi dans l’armée belge en des temps où la chenille y occupait encore la place qu’elle mérite (on y revient progressivement, à la lumière de la douloureuse expérience de la guerre imposée à l’Ukraine par l’envahisseur russe). Ce travail, c’est un peu le tonneau des Danaïdes : on n’a jamais fini de démonter, réparer et remonter des moteurs, qu’ils soient radiaux, en ligne ou en V. Dans ce hangar, deux pièces attirent actuellement le regard des collectionneurs de véhicules WW2: un rarissime SturmGeschütz III Ausf. F/8 et un M3 Grant récemment remis en état de marche (son moteur requiert encore quelques "peaufinements"); ses exceptionnelles chenilles originales en H, devenues fragiles, ont été placées sur un Sherman et remplacées par des chenilles "classiques" pour ne pas les user lors des démonstrations dynamiques.

Ce week-end, l’équipe de Bastogne Barracks a ravi les visiteurs en faisant rouler son rarissime char soviétique Joseph Staline 3 (IS 3) de 1945 (expérience vécue en 1986, cet engin est épuisant à conduire !), un M24 Chaffee, deux dépanneuses lourdes – un Ward La France M1A1 et un Scammel S/2S –, un M47 Patton, etc. Enchantement pour les yeux et les oreilles !

Une équipe de John Cockerill Defense (dont Vincent Teugels, membre du BMVT) exposait un modèle réduit de son extraordinaire i-X, un « super buggy » blindé à motorisation hybride, un bolide qui atteint les 200 km/h, armé d’un canon stabilisé de 20mm, conçu principalement pour le Moyen-Orient. Il y a des synergies à trouver entre Bastogne Barracks et des industries belges spécialisées qui ne demandent parfois que cela avec un profit mutuel énorme !

Alain HENRY de FRAHAN

Photos © de l’auteur

 

 

 

 

 

Mardasson inaccessible car en restauration

Quatre vétérans U.S. en séance de dédicace au Bastogne War Memorial

Le Bastogne War Memorial a naturellement connu l'affluence des grands jours. Un petit groupe de collectionneurs menés par Guy Klinkenberg (Indian Head) avait organisé un campement d'époque en bordure du site.

En plus d'une impressionnante exposition de matériel médical U.S. WW2 (avec mise en scène), une vaste salle du Memorial accueillait une séance de dédicaces par quatre vétérans d'unités américaines impliquées dans l'Offensive des Ardennes. Qui se souvient encore du superbe Bastogne Historical Center créé en 1976 par Guy Franz Arend, aujourd'hui âgé de 95 ans ?

Le célèbre monument du Mardasson était inaccessible car des travaux en trois phases y ont été entamés.  

Photos ©  Alain Henry de Frahan

Formidable reconstitution au château de Rolley

Du 16 au 18 décembre, le groupe Airborne Warriors, créé par Philippe Pitton (BMVT), a organisé une reconstitution unique à laquelle plusieurs membres du BMVT ont participé. L'espace d'un weekend, nous avons occupé la ferme du château de Rolley, afin de commémorer la bataille des Ardennes, à notre manière, à une date plus cohérente que le week^-end des 10 et 11 décembre : en décembre 1944, le château et la ferme de Rolley, un petit hameau bastognard, ont abrité l'état-major du 502nd Parachute Infantry Regiment, une des composantes de la célèbre 101st Airborne Division "Screaming Eagles".

Dans ce cadre unique, nous avons posé notre matériel afin de représenter le Kickoff CP (CP pour Command Post) ainsi qu'une de ses sections Demolition et une section S-2 Intelligence (renseignement). Une trentaine de reconstitueurs, accompagnés de quelques véhicules légers, se sont employés à y revivre les conditions de l'époque. La neige espérée n'est finalement jamais arrivée, mais les températures négatives étaient de la partie (-12°C). Autant dire que les nuits passées dans la grange furent glaciales ! Pas de quoi entamer la bonne humeur et la volonté de vivre au plus juste le quotidien d'il y a 78 ans...

En effet, le 25 décembre, jour de Noël, la 15ème Panzergrenadier Division lança une attaque d'envergure, brisant les lignes américaines et s'approchant dangereusement du château. Tout le personnel fut mis en alerte pour défendre le poste de commandement du lieutenant-colonel Steve Chappuis. Heureusement, la détermination des troopers stoppa l'attaque des blindés avant qu'il ne soit trop tard.

Quelques jours plus tard, le général Patton viendra personnellement au château avec McAuliffe pour décorer ce dernier et Chappuis de la prestigieuse Distinguished Service Cross pour leur héroïque défense de Bastogne.

Au-delà de cela, nous avons également profité de l'occasion pour célébrer une messe de Noël dans la chapelle du château telle qu’elle le fut à l’époque, chose inédite depuis maintenant 78 ans ! Enfin, une veillée de Noël nous a permis de terminer en beauté la soirée du samedi.

Un grand merci à Philippe Pitton pour le projet, ainsi qu'à Michiel Peeters pour la couverture photo du week-end !

Istvan BÜKI (BMVT)

Photos de Michiel Peeters © publiées sur sa page Facebook qui en compte beaucoup d'autres magnifiques !